NOUVEAU : Le Pack de Bienvenue M.A.O. (GRATUIT)

Guide de Démarrage + 4 Vidéos + Banque de Sons + Bonus !

>>> Pour Tout Savoir MAINTENANT, c'est ICI...

 
 

Le DJing en Public : 3 Étapes DÉCISIVES pour Assurer vos PREMIÈRES Prestations !

Le DJing est un art qui demande beaucoup d’entraînement pour arriver à maîtriser les fondamentaux techniques, et pour Mixer convenablement en public !

C’est bien de voir grand au début, de vouloir Mixer devant des centaines de personnes, mais si vous débutez, vous devez naturellement passer par des étapes préliminaires avant d’en arriver là !

Voici comment vous y prendre :

 

djing

1/ Maîtrisez d’abord les bases du DJing les yeux fermés

Quand vous Mixez en public, vous pouvez vous attendre à avoir un « niveau de maîtrise technique » deux ou trois fois inférieur à ce que vous êtes capable de faire chez vous.
D’une part parce que vous êtes en situation de stress plus ou moins intense suivant la situation et votre feeling, mais aussi car vous ne Mixez pas forcément avec votre matériel DJ habituel ! Par exemple, si vous êtes sur vinyles ou sur CD, les platines et la table de Mixage qui sont à votre disposition peuvent être différentes des vôtres !

Quand à l’acoustique, c’est souvent un problème notable quand on Mixe en public : entre les enceintes de retour dont le volume n’est pas toujours réglable, et la sono de façade qui provoque une grosse réverbération, ça devient vite le bordel pour caler le tempo correctement !
Pensez à prendre le temps qu’il faut avant de passer aux platines pour vous habituer à cette acoustique   😉

 

2/ Commencez le DJing en public de façon modeste mais pertinente

Vous pouvez commencer le DJing en public juste devant quelques amis, lors de soirées modestes en petit comité. L’avantage c’est que vous n’avez pas de pression : au pire si personne ne danse ce n’est pas grave, vous ne devez rien à personne d’une certaine manière !
Vous pouvez alors vous faire la main en Mixant dans des conditions différentes de celles dans lesquelles vous êtes quand vous Mixez chez vous, dans votre « petit confort ». L’idée c’est de toujours donner le meilleur de vous-même, même si votre dancefloor est vide ou que seulement 3 personnes vous écoutent. Vous en profitez quand même pour vous entraîner et devenir un meilleur DJ petit à petit  😉

Faites tout ce que vous pouvez pour Mixer en public le plus souvent possible au près de vos amis et de vos connaissances, afin que cela devienne « banal ». Pour cela, vous pouvez même organiser des soirées à thème, par exemple une fois par mois…

Lorsque vous aurez assuré plusieurs soirées avec des dancefloors  de plus en plus remplis et que vous aurez accumulé de l’expérience avec un public composé principalement de personnes que vous connaissez, vous pouvez vous orienter vers l’étape suivante :

le djing

 

3/ Continuez votre progression en DJing progressivement

A ce stade, vous allez commencer à proposer et à exposer vos compétences en DJing à des personnes qui n’ont rien à voir avec votre cercle d’amis habituels. Il s’agit d’aborder d’autres contextes pour continuer à progresser en Mix en public, mais toujours gratuitement dans un premier temps : vous en êtes encore à « vous faire la main »   😉

Vous pouvez par exemple proposer vos services à des bars et en semaine : la clientèle étant moins garnie qu’en week-end, le patron vous laissera plus facilement faire vos preuves car les « risques » pour lui sont moindres.
Cela peut constituer un idéal pour vos premiers pas dans ce type d’environnement, où vous devrez peut-être jouer des styles musicaux différents de ce que vous avez l’habitude de Mixer. Prenez vos repères pour assurer du mieux possible, et essayez de rendre vos interventions régulières, par exemple une fois par semaine…

Lorsque le responsable du bar sait qu’il peut vous faire confiance, vous pouvez lui proposer de Mixer en week-end, afin d’avoir une ambiance sans doute plus festive et avec plus de monde…

 

Une autre approche pour Mixer dans des soirées quand vous n’êtes pas encore très connu c’est d’assurer des sets de warm-ups (début de soirée) ou de clôture (fin de soirée). Suivant l’ampleur de l’événement, c’est déjà un cran plus haut car votre nom de DJ devrait être précisé sur le flyer !   😉   Cela peut vous aider à vous faire connaître au près du public, mais aussi au près d’autres DJs et des organisateurs…
Essayez donc de vous faire booker le plus souvent possible, en développant vos relations dans le milieu.

Enfin, Mixer en « peak-time » (c’est-à-dire le moment où la soirée est à son apogée) est le top, car vous avez alors un dancefloor logiquement rempli et motivé… A ce stade, vous avez sans doute déjà travaillé sur votre notoriété pour en arriver là ^^


 
Allez Tout de Suite (BEAUCOUP) Plus Loin Pour Progresser en DJing (et en Production Musicale) :