Calage tempo : être plus efficace

Pour caler le tempo, il faut maîtriser la vitesse de rotation du plateau à tout moment, et il faut pouvoir agir rapidement et efficacement pour bien réajuster. Des fois il faudra freiner le plateau longtemps, dans la durée, des fois il suffira d’une pichenette pour relancer un track très légèrement en retard.

Plusieurs techniques existent pour ces réajustements :

1/ En utilisant l’axe du moteur :

On peut le pincer (uniquement) pour ralentir le tempo, ou le pincer et exercer une force dans le sens de rotation du disque pour l’accélérer. L’avantage de cette technique est de pouvoir agir de façon fluide, sans à coup, et d’agir avec la même intensité que le disque soit voilé ou pas. Le désavantage c’est qu’on est dépendant de la force du moteur de la platine : ce sera donc très différent si on mixe sur Numark TT1610 (platine d’entrée de gamme, moteur de faible puissance) ou sur une TTX (haut de gamme, moteur très “dur”) !

disque-vinyle-axe

2/ En utilisant le plateau :

On peut donc le freiner en plaçant la main gauche sur la gauche du plateau, ou l’accélérer légèrement jusqu’à très fortement en “l’accompagnant” de la main dans le sens de rotation. Encore une fois, la force de ces manipulations seront directement liées au moteur : sur un plateau léger les réajustements devront être très précis et subtils, sur une TTX c’est plutôt rapage de doigts pour freiner ! :D

L’avantage de cette technique c’est de pouvoir “rattraper” rapidement un tempo beaucoup trop lent ou à l’inverse beaucoup trop rapide, ça peut donc être assez bourrin !

mix-vinyle-moteur

3/ En appuyant sur le macaron :

Soit tu freines en laissant trainer ton doigt dessus, soit tu accélères en poussant ce macaron dans le sens de rotation. Il faut appliquer plus ou moins de force suivant que le disque soit voilé ou non, s’il l’est il vaut mieux utiliser une autre technique ;)
platines-vinyl-tempo

4/ Appliquer la fonction “pitch bend” :

Fonctionne avec certaines platines, il s’agit de donner un léger coup d’accélération, ou un léger freinage instantanément. Pour cela, on se sert des boutons 33 et 45 rpm : si le disque tourne en 33 tours, laisser ce bouton appuyé, et appuyer en plus brièvement sur le bouton 45 tours : le moteur subit une courte accélération.
On peut effectuer l’opération inverse : si le disque tourne en 45 tours, si on laisse le bouton 45t appuyé, puis qu’on appuie brièvement sur le bouton 33t : le moteur freine.

platine-vinyle-tempo
En maîtrisant cette technique, on peut améliorer sa précision pour réajuster le calage. Ca permet d’éviter de toucher le disque ou le plateau, donc le résultat est le même même si le disque est voilé ;) !

Cette technique fonctionne sur les platines Technics, pour les autres : à tester !
Certaines platines vinyles proposent la fonction Pitch bend (certaines Vestax par exemple). Sur les platines CD, c’est une option assez courante.

5/ En utilisant uniquement le pitch :

Dans ce cas il faut que les 2 tempos soient déjà très proches l’un de l’autre ! L’intérêt de cette technique c’est d’être fluide quelque soit le type de platine et quelque soit l’état du disque (nickel ou voilé). Pas forcément évident ^^ .

Une astuce pour gagner du temps au tout début de calage tempo c’est de mettre le pitch du disque entrant volontairement trop rapide ou trop lent. Comme ça on sait déjà dans quel “sens” il faudra le diriger.
Si tu dois enchainer très rapidement, tu peux utiliser cette méthode et te servir de ta main gauche en permanence sur le bord du plateau pour freiner le disque à ta convenance, tu peux alors mixer à une main, la droite, en même temps… c’est pas forcément évident, mais ça peut te sortir d’une galère ;)