NOUVEAU : Le Pack de Bienvenue M.A.O. (GRATUIT)

Guide de Démarrage + 4 Vidéos + Banque de Sons + Bonus !

>>> Pour Tout Savoir MAINTENANT, c'est ICI...

 
 

3 (+1) PROFILS de DJ avec Leurs Rôles, Leurs Contraintes et Leurs Avantages Associés :

Le but du DJ est de faire passer du bon temps à son public, et cela quelque soit son niveau d’expérience, ses techniques de Mix, ou encore le matériel qu’il utilise.

Pour certains DJs, enchaîner les bons titres aux bons moments suffira à faire vibrer les danseurs, même s’il ne maîtrise pas parfaitement les techniques de transitions.

Pour d’autres DJs, il s’agira de créer de la musique en « live », pour répondre au mieux à l’énergie de leur dancefloor en temps réel…
Voici plus en détails 4 profils de DJ qu’on retrouve régulièrement :

dj

1/ Le DJ « de chambre »

Ces DJs ne sont pas forcément intéressés par le côté Mix en public du DJing, ni par ses interactions en live. Ils peuvent néanmoins avoir une excellente technique DJ et se faire connaître en jouant des sets sur des web radios, ou encore en les diffusant sur des sites comme Soundcloud, Mixcloud ou Facebook par exemples.

Le rôle de ces DJs est de jouer et / ou d’enregistrer le meilleur set possible, de manière propre et précise, en s’abstenant des contraintes de stress inhérentes au fait de Mixer en public. Ces prestations permettent d’appliquer un grand nombre de techniques sophistiquées car ces DJs jouent avec leur propre matériel de Mix, et dans le confort de leur environnement personnel. Personne n’est là pour les juger ou les gêner pendant qu’ils Mixent, ils peuvent donc rester pleinement concentrés pour réaliser ce qu’ils ont l’intention de faire, dans les styles musicaux qu’ils préfèrent.

Les DJs qui ne Mixent que chez eux ou uniquement devant leur petit groupe d’amis passent à côté de l’excitation et de l’euphorie qu’on peut ressentir en Mixant en public. Les causes peuvent être variées : ils peuvent appréhender les réactions possibles du public, ils peuvent avoir peur de se planter et de se faire critiquer, ou encore ils n’ont pas forcément d’opportunités pour jouer en public
Si vous êtes dans ce cas-là et que vous aimeriez bien Mixer face à un dancefloor, sachez que vous pouvez travailler sur ces points pour corriger le tir d’une manière ou d’une autre.

 

2/ Le DJ en clubs ou en bars

Le DJ qui Mixe en club ou dans un bar peut être considéré comme professionnel ou « semi-professionnel », dans le sens où il exerce sa passion dans un environnement à but lucratif.
Suivant le contexte, il peut être rémunéré ou pas, et peut avoir un dancefloor à disposition avec un public à faire danser.

Son rôle est de coller à l’image de l’établissement et de faire passer un bon moment à sa clientèle, tout en s’accordant aux styles de musiques qui sont joués habituellement.

L’avantage de Mixer en club ou en bar est de pouvoir tirer des revenus grâce à sa passion si le DJ développe sa carrière en tant que professionnel. Etre résident dans un établissement permet d’en profiter régulièrement.

 

3/ Le DJ en free parties ou en teknivals

Celui qui Mixe en free parties ou en teknivals peut être un DJ débutant comme très expérimenté : aucune barrière d’entrée ou exigence professionnelle n’est obligatoire.
Suivant les goûts musicaux du sound system chez qui il joue, ce type de DJ peut Mixer ses styles préférés, même si les tendances sont surtout orientées vers des styles comme le Hardcore, la Hardtek, L’Electro, le Dubstep, la Tribe et leurs dérivés. On peut trouver aussi de la Drum’n’Bass, de la Jungle, ou encore de la Trance…

Le rôle des DJs de teufs est purement de faire plaisir à leur public et à eux-même, dans un contexte pleinement festif et (relativement) libre. Ils peuvent jouer les styles qui leur plaisent le plus quels qu’ils soient, sans contrainte commerciale ou professionnelle, et ils peuvent donc exprimer totalement leur créativité et leur personnalité musicale.

Mais ce n’est pas tout rose, car dans certains cas il peut être (très) difficile de se concentrer sur son set quand on Mixe en free party : passer aux platines entre 7H du matin et 14H peut être fatiguant, se faire déranger par des personnes du public complètement torchées pour des choses pires que futiles, ou encore avoir l’esprit obsédé par l’arrivée possible des bleus ou par un groupe électrogène qui tombe en panne d’essence… (ça sent le vécu tout ça !!   :-/   ).

dj

 

4/ Le DJ animateur

Le DJ animateur doit s’occuper de faire danser les personnes présentes lors d’un mariage, d’un anniversaire, d’une soirée d’entreprise ou d’autres types d’événements.

Son approche est bien différente des 3 autres profils de DJs, car il doit vraiment s’adapter à son public pour choisir les titres qu’il va enchaîner. Ces titres peuvent appartenir à des styles qu’il n’apprécie pas forcément, et il ne va quasiment jamais caler le tempo car il ne s’agit pas de musique Techno (en 4/4) pour la plupart du temps : rock, variété française, la danse des canards…

Ces DJs ont donc pour contrainte de devoir connaître un grand nombre de titres dans beaucoup de styles complètement différents, afin de pouvoir s’adapter à des publics très variés et hétéroclites.

Ils doivent aussi intervenir souvent au micro pour motiver les troupes à venir sur le dancefloor, ou encore pour lancer des jeux pour amuser les convives.

Ce type de prestation permet de développer des revenus si le DJ animateur souhaite se professionnaliser dans cette voie.


 
Allez Tout de Suite (BEAUCOUP) Plus Loin Pour Progresser en DJing (et en Production Musicale) :