NOUVEAU : Ton Premier Morceau Prêt DANS 1 MOIS

La (NOUVELLE) Méthode Pour Débutants :

>>> Pour Tout Savoir MAINTENANT, c'est ICI...

 
 

Comment Apprendre à Mixer pour Faire DANSER son Public à (Presque) TOUS les COUPS

Vous avez sans doute déjà eu de l’appréhension avant de passer aux platines, avec la peur au ventre que personne ne danse, ou même qu’on vous siffle…

C’est normal de ressentir cela si vous voulez bien faire, et c’est justifié car de nombreuses difficultés peuvent se mettre sur votre chemin : un souci avec le matériel DJ, l’acoustique qui rend très difficile le calage tempo, ou encore un public plutôt froid et réticent…

Voici comment apprendre à Mixer de manière à mettre un maximum de chances de votre côté pour faire danser votre public, et pour assurer votre prestation aux platines :

apprendre a mixer

1/ Apprendre à Mixer en public en maîtrisant correctement les techniques de Mix

Si vous êtes un DJ débutant, il se peut que vous ne maîtrisiez pas encore parfaitement toutes les techniques de Mix de base. Ce n’est pas grave : ne faites que ce que vous savez faire de mieux, quitte à rester simple !

Les techniques de transitions ne sont pas le plus important, le choix des titres passe bien avant, mais aussi arriver à synchroniser vos titres correctement de manière à éviter des gros ratages de calages tempo qui pourraient faire enrager votre public. Si vous comptez jouer en public et que vous ne savez pas encore parfaitement comment caler le tempo, apprendre à Mixer avec la touche SYNC peut s’avérer utile, mais dans tous les cas vous DEVEZ travailler votre calage tempo finement le plus régulièrement possible !
C’est pourquoi apprendre à Mixer sur platines vinyles ou CD est sans doute plus difficile que sur logiciels DJ comme Virtual DJ ou Traktor Pro 2, mais caler le tempo à l’oreille systématiquement est aussi plus formateur     😉

La meilleure chose à faire pour bien apprendre à Mixer en public, c’est de le faire le plus souvent possible, rien ne remplace l’expérience ! Les techniques que vous maîtrisez les yeux fermés chez vous ne seront pas facilement réalisables en public avec autant de facilité et de précision, c’est pourquoi le faire régulièrement (même s’il s’agit de petits événements) vous permet de progresser sensiblement.

 

2/ Apprendre à Mixer en faisant une sélection de titres bien ficelée 

Afin de vous assurer que les morceaux que vous jouez dans votre Set passent bien ensemble au niveau de leurs tonalités, je vous recommande vivement d’appliquer les règles du Mix Harmonique.
Cela a clairement changé ma façon de créer mes playlists, et vous n’avez pas besoin d’avoir une « oreille musicale » pour utiliser correctement ces aspects de théorie musicale. Des logiciels comme Mixed in Key permettent de retrouver les tempos et les tonalités de vos titres rapidement et sans effort, profitez-en !

Si vous faites de l’animation de soirées, vous pouvez passer aux bons moments des titres qui ont « marqué l’histoire », afin de jouer sur la nostalgie et sur les émotions ressenties pas certaines personnes, ce qui peut les encourager fortement à venir se bouger !

Dans tous les cas, prévoyez-vous une liste de titres spécifiques qui ont une grande chance d’attirer votre public sur la piste de danse. Il peut s’agir de morceaux connus et à la mode, ou vieux de quelques dizaines d’années mais mémorables (suivant votre style musical et le contexte), et jouez-les même si vous ne les aimez pas. Au pire, prenez des versions remix dans un style musical qui vous convient mieux si ce choix est pertinent dans votre situation.
Le but reste de faire tilter les gens, de les réveiller et de faire en sorte qu’ils se bougent, et pour cela vous devriez être prêt à « prendre sur vous » dans certaines conditions (surtout si vous êtes payé pour jouer).

Prévoyez de pouvoir jouer plusieurs styles musicaux différents de celui que vous préférez (surtout si vous animez des soirées « généralistes », des mariages ou des anniversaires !), de manière à pouvoir passer de l’un à l’autre si besoin.

apprendre à mixer

 

3/ Apprendre à Mixer en s’adaptant au public

Dites-vous qu’il se peut que votre public mette du temps à se chauffer et à se bouger. Cela dépend bien sûr du moment auquel vous passez aux platines, mais c’est particulièrement vrai si vous assurez le warm-up (le début de soirée), car les gens ont besoin de se mettre un peu dans l’ambiance avant de se lâcher sur le dancefloor ! Donc pas de panique dans ce cas-là, faites votre travail au mieux, tout en checkant les réactions de votre public régulièrement pour prendre la température.

Vous pouvez faire varier l’énergie de votre Set en fonction de l’humeur du public et de l’ambiance globale sur le dancefloor, pour tester des titres plus ou moins énergiques, « agressifs » ou connus pour tenter de motiver les troupes. L’idée, c’est de vous adapter au mieux à la situation présente.

Essayez de faire danser des groupes de gens en ciblant des personnes clé qui ont l’air d’être festives et influentes pour leur groupe, et qui pourraient engrainer leurs amis à venir sur le dancefloor. Visez en priorité des filles qui ont tendance à se mettre à danser plus facilement que les hommes.

Si vraiment vous n’y arrivez pas, vous pouvez faire un petit tour au près du public pour lui demander ses goûts, et des titres qu’il aimerait que vous passiez, mais cette approche est souvent délicate et pas forcément évidente à appliquer !

Ne vous dévalorisez pas et ne perdez pas le moral même si votre dancefloor est vide (je sais, c’est facile à dire !).
Dites-vous bien que si les gens ne dansent pas, cela peut venir d’un grand nombre de facteurs : leur humeur, l’heure de la soirée, la météo, leur taux d’alcoolémie dans le sang qui est peut-être encore trop faible… Et il y a bien sûr des dynamiques de groupe qui entrent en jeu, des comportements sociaux qui vont favoriser la démotivation générale, ou au contraire un élan de festivités. Les différents types de personnalités qui sont présentes vont avoir leur degré d’influence sur toute cette ambiance, et vous ne pouvez pas contrôler cela.

Essayez de vous relaxer au maximum, de garder le sourire (voire de danser derrière les platines, la motivation est contagieuse ^^), et continuez votre travail du mieux que vous pouvez (sans vous prendre trop au sérieux) : vous ne pourrez ainsi rien regretter   😉


 
Allez Tout de Suite (BEAUCOUP) Plus Loin Pour Progresser en DJing (et en Production Musicale) :